Lectures

Frangine

couv-frangine

Auteur: Marion Brunet
Éditeur: Sarbacane
Collection: exprim’
264 pages
14,90 euros
roman dès 13 ans

La quatrième de couverture:

« Il faut que je vous dise… J’aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoires, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées.

Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C’est à moi que revient de conter nos quatre chemins.

Comment comprendre, sinon ? »

Mon avis:

Depuis l’ouverture du blog, Frangine est le troisième livre de la collection Exprim’ que je chronique. Tout simplement parce que j’ai un attachement particulier à la collection Sarbacane de par sa ligne éditoriale et que je fais confiance à cette maison pour publier des œuvres de qualité. Il s’avère encore une fois que j’ai eu un immense plaisir à lire un roman de la collection Exprim.

Avec Frangine, Marion Brunet a composé une œuvre forte, juste et engagée d’une certaine façon. Elle raconte l’histoire de Joachim, 17 ans et de sa soeur Pauline, 15 ans qui ont une Maman et une Maline. Oui les deux adolescents ont deux mamans et leur foyer est rempli d’amour et de partage. Rien ne semble trop compliqué jusqu’à l’entrée de Pauline au lycée qui n’est pas aussi facile que celle de Joachim. Celui-ci se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond mais sa frangine se mure dans le silence.

Page après page, Marion Brunet nous offre une réflexion sur l’adolescence, la famille, l’homoparentalité, le harcèlement scolaire… On ne peut qu’être touché par cette famille et surtout par la relation entre le frère et la sœur. Les situations exposées et les dialogues me paraissent très justes ce qui est parfois difficile quand on fait parler des adolescents. Les sujets sont aussi très bien abordés, l’auteure n’est jamais moralisatrice et sa plume est très bienveillante. Avec subtilité elle dresse le portrait d’une famille qui sort des schémas traditionnels mais aussi, par petites touches, d’autres personnages qui donnent une crédibilité à son récit.

Sans hésiter je sais que dans l’avenir je lirai encore beaucoup de romans de la collection Exprim’ et si j’en ai encore l’occasion, d’autres œuvres de Marion Brunet.

Frangine sur:  BabelioLivraddict   – Goodreads

Publicités

6 réflexions au sujet de « Frangine »

  1. Comme toi, j’adore en général les publications de chez Sarbacane ! Leur collection Exprim’, mais aussi Pepix, celle pour les plus jeunes. Je la conseille toujours beaucoup car ce sont des romans illustrés, sympas pour ceux qui n’aiment pas s’enfiler des pavés, et bourrés d’humour !

    J’avais beaucoup aimé Frangine, je le trouvais très juste dans ce qui est évoqué, et puis la relation frère/soeur de Joachim et Pauline m’a beaucoup émue 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui moi aussi, je trouve que la collection développe un peu le même genre de récits que l’école des loisirs mais en plus encré dans le réel, plus moderne, avec une meilleure communication et surtout avec principalement des auteurs français. Mais sinon je vois un peu le même genre de militantisme éditorial (après c’est peut être moi qui me fait des idées).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :