Lectures

La fourmi rouge

la fourmi rouge

La quatrième de couverture:

Vania Strudel a 15 ans et:
– un père taxidermiste qui l’emmène au collège à bord de sa « ouafture »
– Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
– Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu’elle n’est pas une banale « fourmi noire » sans ambition.
Elle serait plutôt du genre « fourmi rouge »

Mon avis:

Voici le roman pour adolescent feel good par exemple mais à la sauce Exprim’, c’est à dire intelligent et nous apportant son lot de sujets sensibles ou importants. Vania Strudel est une héroïne haute en couleurs qui ne manque pas d’humour.

Si la quatrième de couverture nous en dit au final peu sur l’intrigue c’est qu’elle sert l’intérêt du récit. Au fil des pages nous en apprenons plus sur Vania qui semble n’être pas aussi forte que son caractère le présage. Vania c’est un peu la jumelle maudite de Mireille des Petites reines de Clémentine Beauvais. Elle est aussi drôle et grandiose que cette dernière mais elle a aussi une histoire compliquée.

Émilie Chazerand sera vous faire passer du rire aux larmes en vous présentant une galerie de personnages tous plus farfelus les uns que les autres et en contant une histoire émouvante et plus réaliste qu’elle n’en a l’air.

 

La fourmi rouge sur:  BabelioLivraddictGoodreads

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s