Lectures

Je suis ton soleil

je suis ton soleil

La quatrième de couverture:

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.
Le pire est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Mon avis:

Les avis se suivent tout comme les coups de coeur. Voici mon dernier coup de 2017 et celui ci aussi était inattendu. Il a trainer dans ma PAL depuis sa sortie et je n’ai osé l’ouvrir qu’en fin d’année… et bien peut être que c’était un moment propice à cette lecture car celle ci a été puissante.

Si Je suis ton soleil ressemble à beaucoup de romans pour et sur les adolescents par rapport aux thématiques abordées: l’amitié, l’amour, la dépression, l’estime de soi, l’homosexualité, l’art… Marie Pavlenko nous campe une héroïne plus qu’attachante, glisse de l’humour même dans des moments délicats et de la pudeur dans les sentiments les plus intenses. Pourtant ça n’empêche pas l’émotion de pointer le bout de son nez et j’ai été particulièrement émue (j’avoue j’ai versé une larmichette plusieurs fois) par les relations entre Déborah et sa maman. Si beaucoup de sujets sont explorés, parfois de manière un peu superficielle, on sent qu’ils font parti de la vie et que le but est aussi de dressé un monde cohérent et ancré dans le réel (ça faisait longtemps que je ne l’avais pas sorti celle ci tiens!).

Quand j’ai refermé ce livre rien d’autre n’est sorti qu’une longue inspiration et un « putain c’était vachement bien ». À part ça qu’attendez vous si il vous tente?

 

Je suis ton soleil sur:  BabelioLivraddictGoodreads

Publicités

Une réflexion au sujet de « Je suis ton soleil »

  1. Aaaaah, à peine refermé que j’avais déjà sérieusement envie d’y retourner ! Je me le garde sous le coude en cas de coup de mou. Eh bien sûr, c’est l’un des premiers que j’ai eu envie de présenter pour le club de lecture Ados à la médiathèque : j’espère qu’il en fera craquer plus d’un(e) !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s