Humeurs

Mes goûts et opinions impopulaires [Unpopular Opinions] – 1ère édition

Même si j’ai réussi à retrouver un rythme de publication sur mon blog, je n’arrive pas à trouver le temps de consulter celui des autres en ce moment mais j’ai tout de même lu celui de la copine Saefiel sur ses opinions impopulaires / ses goûts étranges. Elle a d’ailleurs été inspiré pour celui ci par un article de Mango and Salt.

J’ai voulu moi aussi vous faire la liste de 5 de mes goûts impopulaires même si je ne sais pas dans quelle mesure ils le sont. Ce n’est pas le but de déclencher des débats en mettant les pieds dans le plat. C’est une occasion de vous parler un peu de moi même comme la petite narcissique que je suis mais j’espère aussi que vous me raconterez quelques petites choses sur vous. Si ça vous plait j’en referais quelques éditions.

  • J’aime les enfants, je n’ai aucun problème avec ceux ci (j’ai plus un problème avec les parents qui les élèvent mal), je travaille même beaucoup à leur contact mais je ne veux pas d’enfants. Plus le temps passe et moins j’en ressens l’envie et pourtant je vais bientôt avoir 30 ans donc je ne pense pas que ça arrivera et je ne le vis pas mal.
  • Je n’aime pas le nutella, je ne suis pas fan de chocolat si il n’est pas noir, encore moins des bonbons et n’essayez même pas de rajouter du sucre dans mon café… oui je suis la pire personne à qui offrir des sucreries car je suis extrêmement difficile pour ça.
  • Je déteste qu’on me touche les cheveux, j’évite le plus possible d’aller chez le coiffeur. Je me les coupe toute seule même si le résultat n’est pas parfait. Et dans le même genre il faudrait me payer cher pour aller faire un tour chez l’esthéticienne.
  • En général je préfère les films où il ne se passe pas grand chose, pas trop de choses. Ça ne m’ennuie pas, au contraire les films d’actions me fatiguent parfois et j’aurai plus de chance de m’endormir devant.
  • Si j’ai à choisir entre gagner de l’argent ou du temps je choisi le temps. Si je pouvais ne pas travailler tout en continuant à vivre correctement je ferai ce choix sans hésiter. Je déteste la pression qu’il peut avoir sur les gens qui ne travaillent pas, que ce soit par choix ou parce qu’ils n’en ont pas la possibilité.

À vous de me donner quelques une de vos opinions impopulaires.

 

17 réflexions au sujet de « Mes goûts et opinions impopulaires [Unpopular Opinions] – 1ère édition »

  1. Vraiment je ne regrette pas d’avoir téléchargé Feedly sur mon portable. Je peux enfin profiter de tes jolis articles sans aller à mon bureau.

    J’aime beaucoup ce genre d’articles car oui j’en apprends encore un peu plus. Je suis bien d’accord avec toi pour le rapport temps/argent.
    Pour l’instant je reste encore chez moi. Le budget s’en ressent bien entendu et c’est une autre manière de gérer nos finances mais le bénéfice bien-être en vaut la peine. Quand et seulement quand je serai prête à ne pas m’effondrer à la moindre pression, je reprendrai le travail traditionnel.

    Merci pour cet article déculpabilisant.
    Et des bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as bien raison Piko, ta santé et ta vie personnelle sont des choses bien plus importantes. Si vous arrivez à survivre c’est l’essentiel. J’espère pouvoir obtenir un temps partiel personnellement le jour où je serai titularisée. Je me rends compte que en plus de me dégager plus de temps, on s’investit moins émotionnellement lorsque l’on est pas tous les jours sur notre lieu de travail.

      Plein de bisous. Merci pour tes petits mots réguliers! 😉

      J'aime

  2. Opinions impopulaire, auprès des gens fermés d’esprit alors 😉

    Je te rejoins pour les enfants, je n’en ai pas envie non plus, mais par contre, je le vis plutôt mal… J’ai souvent des réflexions là-dessus et c’est fatigant.

    J’aime beaucoup le Nutella, mais ça peut être assez écoeurant à force, donc je te comprends… Et ton dernier point est très intéressant, mais je vis dans une famille où la valeur travail, c’est le Graal, rentrer du travail sans se plaindre, c’est super bien vu, plus on sue, mieux c’est. Et ma famille n’est pas la seule comme ça, donc de là à faire bouger les mentalités… :/

    Aimé par 1 personne

    1. Ma famille est comme la tienne, j’ai grandi avec cette idée et j’étais moyenne en classe. Quand j’ai commencé à travailler, j’ai pris confiance en moi parce que ça se passait bien. J’ai commencé à avoir un peu ce genre de mentalité et j’étais prête à me tuer à la tache. Puis mes opinions politiques ce sont « radicalisés » et j’ai commencé à réfléchir là dessus. Pour finir j’ai frôler le burn out en 2017 donc maintenant je prends beaucoup de recul. Mais c’est pas facile car de dire qu’on privilégie sa santé et sa vie personnelle n’est pas toujours bien vu.

      Aimé par 1 personne

      1. Aha, j’étais moyenne aussi, on se retrouve encore sur un point malgré nos différences 😉
        Oh, j’espère que ton nouveau boulot n’essaie pas de te tuer à la tâche alors. Non, c’est même très mal vu…
        Attention, une perle : « T’as perdu ta vue à un oeil ? Je connais quelqu’un qui n’y voit plus des deux yeux, alors ça va, y a pire, pas la peine de se plaindre. T’y vois encore d’un oeil, c’est pas dramatique » EMPATHIE ZERO.

        Aimé par 1 personne

  3. Aaaah je te rejoins totalement sur le « problème » des enfants, à tel point que j’aurais pu rédiger moi-même ce paragraphe 😀 Bien évidemment, j’ai droit à un florilège de remarques à ce propos, surtout quand je mentionne mon métier…la plupart des gens n’arrivent pas à saisir la différence !

    Comme toi, si je pouvais ne pas travailler et par là me libérer du temps, je n’hésiterai pas. Malheureusement pour le moment, tout ça tient plus de l’utopie 😦

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai remplacé le Nutella par le Nocciolata moi 😀 pour les enfants je me suis toujours dit que j’en voulais mais je n’en suis plus si sûre aujourd’hui… je suis tellement d’accord avec toi pour le temps/travail/argent ! C’est malheureusement très difficile de nos jours j’ai l’impression (pourtant des gens parviennent à voyager avec trois fois rien en poches mais je ne connais leur secret et ça me paniquerait je pense). Et je suis dans un entourage qui ne conçoit pas du tout cette façon de voir.

    J'aime

  5. Merci pour ce billet. Allez je me lance, voici ma petite liste anti-conformiste favorable à l’acceptation de la biodiversite humaine !
    1) j’adore le rouge et le violet mais je ne supporte pas l’association de ces deux couleurs
    2) je déteste les gens qui font semblant d’être intelligent en utilisant des mots compliqués pour créer une distance entre eux et les autres… Je les trouve particulièrement bête
    3) je déteste cette frénésie actuelle autour du sport. Comme si courir au bord du périphérique était bon pour la santé
    4) je n’aime pas la mode vegan et cela ne m’empêche pas d’être très attentive au sort des animaux…
    5) je n’aime pas les gens avec des egos démesurés. Le culte de la confiance en soi est destructrice pour le bien vivre ensemble
    6) je n’aime pas les dessins animés numériques
    7) j’aime les couleurs vives dont le fuchsia et l’orange.
    8) j’aime pas la réussite sociale telle qu’on la pense: mauvaise pour l’homme et l’ensemble de son écosystème
    9) j’aime pas l’argent. Il ne sera jamais mon moteur
    10) j’aime pas les repas de famille, ils m’angoissent et m’ennuient profondément
    11) j’aime les gens spontanés et authentique qui laissent transparaître leur humanité avec le bon comme le mauvais
    12) je n’aime pas les gens mous. Ils m’insupportent
    13) je déteste les regents, matrones et patriarche… Ils m’empêchent de déployer mes ailes et m’asphyxient
    13) j’aime les vernis de toutes les couleurs
    14) je ne pense pas que les conflits sont toujours négatifs
    … Et j’arrête là parce que je ne sais plus quand m’arrêter
    En tout cas j’assume!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour cette liste! ^^ Tu fais bien d’assumer! Et j’adore le sport mais je comprends tout à fait les gens qui ne comprenne pas le plaisir qu’on peut y prendre. Je suis du même avis pour la réussite et l’argent, j’ai l’impression que les gens qui courent après ça vivent dans un monde parallèle et qu’ils n’ont juste pas encore trouvé un sens à leur vie.

      J'aime

      1. J’aime le sport et pratique largement mais je ne comprends pas l’engouement autour et surtout à quoi rime de jogger dans une ville polluée et surtout autour de périphérique. bref j’aime les vrais sportifs pas l’effet de mode qui en ce moment renversé l’état d’esprit qui lui est lié 🙂 Bonne journée

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s