Lectures

Stupeur et tremblements

couv20393987

 

Auteur: Amélie Nothomb
Éditeur: Albin Michel / Le livre de poche
175 pages / 186 pages
13,80 euros / 5,60 euros

La quatrième de couverture:

Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie, sociale au pays du Soleil levant. D’erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière.

Mon avis:

Je reprends mes avis lectures avec Stupeur et tremblements que je n’avais pas prévu de lire mais que mon amie Eugenia m’a gentiment prêté lorsque j’étais au Japon. Le lieu était donc propice à ce que je me plonge dans ce célèbre ouvrage d’Amélie Nothomb.

Amélie raconte son entrée et sa contre ascension dans le monde de l’entreprise tokyoïte avec son regard d’occidentale élevée au pays du soleil levant. À la fois proche mais toujours en décalage par rapport à la culture nipponne (qu’un étranger ne peut jamais totalement intégrer), la narratrice porte un regard amusé et cynique sur sa situation digne de l’absurde pour un européen.

La plume efficace d’Amélie Nothomb porte parfaitement cette histoire et les évènements romancés qu’elle a pu subir. Son écriture, sans être transcendante, a l’avantage de ne pas être alambiquée. Le plaisir de la lecture vient surtout du fait que le lecteur se demande jusqu’où un japonnais peut aller pour préserver sa fierté et ne pas perdre la face. Le contexte de ma lecture, pendant ma semaine en solo à Kyoto (mais ce petit roman peut se lire en moins de 2h), m’a permis de m’immerger encore plus dans mon voyage et m’a fait me questionner sur le rapport des japonais au monde de l’entreprise ainsi qu’au déshonneur, même si j’ai visité le pays plus de 20 ans après le déroulement de cette histoire. Un bon moment de lecture qui ne se prétend pas plus que ce qu’il n’est.

Stupeur et tremblements sur:  BabelioLivraddictGoodreads

Publicités

8 réflexions au sujet de « Stupeur et tremblements »

  1. J’avais bien aimé ce livre, alors que le roman que j’avais lu d’elle (Acide sulfurique) m’avait clairement déçu… Mais oui, le thème abordé est très intéressant, je faisais mes études de japonais à l’époque en plus, j’étais dans un certain contexte pour le lire aussi ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma Piko.
      C’est bien de pouvoir te sentir complètement dans une lecture. Quand le conteste colle parfaitement, que ce soit par la saison, le temps, l’endroit ou tu te trouves ou ton humeur non? Même si c’est aussi génial de vivre complètement à l’opposé pour apprendre!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s