Voyages

[14 mois de voyage] le best of: Thaïland

En quittant la Nouvelle-Zélande nous voulions profiter de nos dernières économies pour passer deux mois en Asie. Nous avons choisi les deux pays que nous allions visiter avec un sondage relayé sur Facebook (oui on est comme ça nous) et le 19 février 2016 nous avons atterri à Bangkok, capitale de la Thaïlande, notre première destination.

Une fois n’est pas coutume, nous avions pris un magnifique hôtel afin de nous relaxer après 15 jours de tente (sans douche car pas sur un vrai terrain de camping) et de chambre en dortoir.

J’ai beaucoup aimé Bangkok qui, comme beaucoup de capitales, est une ville qui ne dort jamais, offre de belles évasions et accueille de nombreuses cultures différentes. Si vous voulez découvrir l’architecture, l’histoire, la gastronomie thaï ou si vous souhaitez sortir, faire du shopping ou vous détendre dans les nombreux salons de massage, Bangkok peut vous offrir ce que vous cherchez. Confort, dépaysement ou un peu des deux?

Ensuite nous sommes descendu pour deux jours à Hua Hin, non pas parce que c’est une station balnéaire mais parce que nos anciens colocataires en NZ nous avait recommandé une fondation qui recueil les éléphants malades et abandonnés par leurs propriétaires (aujourd’hui en Thaïlande, les éléphants ne peuvent pas travailler après 60 ans. Ils ne peuvent être exploiter que pour le tourisme avant 60 ans. Beaucoup d’éléphants sont aujourd’hui abandonnés car ils coûtent trop cher d’entretien et ne rapporte plus autant… Mais même si ils ne peuvent être utiliser que pour le tourisme, cette industrie reste une exploitation et laisse de graves séquelles sur eux… renseigner vous avant de supporter cette industrie lors de vos voyages).

Nous avons passé presque la journée complète avec les bénévoles de l’association et pour quelques dollars nous avons pu apporter notre soutien à la cause. Hustadin Elephant Foundation organise aussi des tours à dos d’éléphants car les touristes ne semblent pas vraiment intéressés par le fait de passer une journée à prendre soin des pachydermes et de faire une donation et préfère tourner en rond pendant 20 minutes. Un bénévole nous a expliquer que l’association a du mettre en place ces tours depuis quelques années pour pouvoir continuer à subsister. Seuls les éléphants ayant été utilisés pour porter des humains par le passé sont sollicités et ceci pour une très courte période dans la journée. L’éléphante dont nous nous sommes occupés ce jour ne porte pas d’humain car dans son ancienne vie elle était utilisée pour déplacer des troncs d’arbre… elle a bien mérité une retraite la plus paisible possible.

Ensuite nous avons pris un train de nuit direction le sud du pays afin de rejoindre une des îles paradisiaque pour lesquelles le pays est connu. Nous n’avions pas réservé nos prochaines nuits d’hébergement et nous avons fini, au hasard des rencontres et des possibilités de transport, par passer quelques jours sur Koh Muk (ou Koh Mook). Cette ville est paradisiaque et était encore préservée lors de notre visite. Il faut savoir qu’en Thaïlande, les tendances touristiques vont très vite. Il y a encore quelques années Koh Phi Phi était une île paradisiaque et pas ce qu’elle est aujourd’hui donc selon les ambiances que vous recherchez, renseignez vous juste un peu avant de partir sur quelle est la meilleure destination pour vous.

Pour un moment de détente et de calme en amoureux, loin de l’agitation, Koh Muk était une bonne idée.

Après quelques jours avec peu d’interactions sociales, nous avons choisis de nous diriger vers une île un peu plus fréquentée. Koh Lipe. Nous y avons passés de très bons moments en journée, entre snorkelling et restaurants (pizza pizza pizza!) mais nous avons mal et très peu dormi sous la tente avec des commodités extrêmement vétustes (alors que nous avions déjà campé à Koh Muk et que ça s’était très bien passé) donc les journées étaient difficiles. C’est dommage lorsque l’on voit le cadre.

Je vous épargne notre passage à Railay (vers Krabi) qui nous a laissé que de mauvais souvenirs. J’ai été malade 3 jours (ma seule fois en Asie) et l’accueil n’a pas été aussi agréable que dans le reste du pays. Par ailleurs nous ne nous sentions pas à notre place entre les teufeurs et les « citoyens du monde » (comme nous aimons appeler les hippies qui ne se revendiquent d’aucun pays… mais on vous aime bien si vous êtes de ce type hein?^^).

Nous sommes remontés plus au nord du pays où l’ambiance est totalement différente et nous avons eu un coup de cœur pour l’étape suivante: Ayutthaya. Cette ville, extrêmement riche culturellement, car elle fût capitale de son royaume, a été un havre de paix après notre passage à Railay. Nous sommes restés presque une semaine alors que nous devions y rester que deux jours car nous nous sentions bien dans la guest-house où nous logions ainsi que dans la ville, à la fois touristiques d’un côté et résidentielle de l’autre. Nous avions commencé à y avoir nos habitudes (restaurant et night market, nos passions) et nous avons rencontrés un sympathique couple d’anglais vivant au Vietnam (retenez cette information pour un prochain article 😉 ).

Enfin, avant de retourner à Bangkok pour prendre l’avion, nous avons fini notre exploration du pays par la capitale touristique du nord du pays: Chiang Mai. Nous avons apprécié nos quelques jours dans cette ville où nous avons pris le temps de nous reposer (pas de trek dans la jungle pour nous après presque 13 mois de voyage), d’arpenter les night market (notre passion je vous ai dit), de passer les portes de chaque temps, de faire une fish pedicure et d’enfin goûter un mango sticky rice. Nous avons aussi passer une super soirée devant des combats de boxe thaï et de moins bons moments à goûter les insectes…

La Thaïlande nous a fait une jolie impression après les mauvais échos qu’on en avait eu et nous aimerions bien y retourner avec des amis car c’est le genre de destination très sympa entre potes. Elle a plein de facettes, de bonnes comme de mauvaises et il est finalement facile de s’éloigner du tourisme culturel, et même de celui de masse si vous explorez le nord est du pays (ce que nous n’avons pas fait à cause de la fatigue accumulée).

Publicités

6 réflexions au sujet de « [14 mois de voyage] le best of: Thaïland »

    1. On a été agréablement charmés par ce pays alors qu’il ne nous attirait pas plus que ça non plus. J’espère t’emmener encore un peu avec moi en Asie prochainement! 😉
      Bisous ma Virginie! ❤

      J'aime

  1. J’avoue que la Thaïlande ne faisait pas forcément partie des pays que je rêvais de visiter, mais ton article me dit que j’ai peut-être rayé le pays de ma liste un peu trop tôt. Tes photos sont, comme d’habitude, magnifiques. Ça fait voyager ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. En fait on trouve vraiment à boire et à manger en Thaïlande, c’est un pays assez intéressant pour les familles aussi car certains endroits sont très « kids friendly » (et d’autres pas du tout par contre… la Thaïlande reste le pays phare pour le tourisme sexuelle, mais ça s’évite facilement).

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s