Lectures

Autoportrait de l’auteur en coureur de fond

9782264052001

Auteur: Haruki Murakami
Éditeur: Belfond ou 10/18
180 pages / 220 pages
19,50 euros / 7,50 euros

La quatrième de couverture:

Journal, essai autobiographique, éloge de la course à pied, au fil de confidences inédites, Haruki Murakami se dévoile et nous livre une méditation lumineuse sur ce bipède en quête de vérité qu’est l’homme…
Le 1er avril 1978, Murakami décide de vendre son club de jazz pour écrire un roman. Assis à sa table, il fume soixante cigarettes par jour et commence à prendre du poids. S’impose alors la nécessité d’une discipline et de la pratique intensive de la course à pied.
Ténacité, capacité de concentration et talent : telles sont les qualités requises d’un romancier. La course à pied lui permet de cultiver sa patience, sa persévérance. Courir devient une métaphore de son travail d’écrivain.
Courir est aussi un moyen de mieux se connaître, de découvrir sa véritable nature. On se met à l’épreuve de la douleur, on surmonte la souffrance. Corps et esprit sont intrinsèquement liés.

Murakami court. Dix kilomètres par jour, six jours par semaine, un marathon par an. Il court en écoutant du rock, pour faire le vide, sans penser à la ligne d’arrivée. Comme la vie, la course ne tire pas son sens de la fin inéluctable qui lui est fixée…

Mon avis:

Je ne sais pas depuis combien de temps ce titre est dans ma Wish-list mais il est certain qu’une fois atterri dans ma PAL il en est vite sorti. Je dois bien vous dire que Murakami + confidences d’auteur + course à pied = quelque chose qui ne peut que me donner envie.

Pour ceux qui ne le savent pas, je pratique la course à pied depuis décembre 2013 avec plus ou moins de régularité. Dans l’absolu c’est une activité à laquelle j’aimerai accorder plus de temps mais les obligations de la vie tout comme ma volonté parfois vacillante ne me permettent pas d’aller courir presque tous les jours comme Murakami (mais j’essaye de ne pas sauter une semaine sans courir au moins une fois).

Mon avis sur cet ouvrage de Haruki Murakami est très lié à ma propre pratique de ce sport et à mon identification par rapport à la personnalité du romancier. Bien que je ne sois pas aussi bosseuse et impitoyable envers moi-même que lui, je me reconnais dans ses réflexions et dans son rapport avec le sport. J’aurai donc du mal à savoir si cet œuvre est à conseiller pour les non pratiquants d’une activité qui demande de la discipline (ou pour les curieux qui se demandent comment on peut accorder autant de temps de notre vie à celle ci). Cependant plus qu’un essai sur la course à pied, le romancier nous parle de son hygiène de vie et en fait un parallèle avec son métier d’écrivain loin du cliché de l’artiste décadent. Il trouve toujours les mots justes pour exprimer les sensations qui l’habitent et je me suis sentie à de nombreuses reprises enfin proche d’un de ces artistes qui m’impressionnent tant. Je conseille cette œuvre à tout ceux qui s’intéressent au métier d’écrivain, à la course à pied ou qui sont dans une quête perpétuelle de connaissance et de dépassement de soi. « Au moins, jusqu’au bout il n’aura pas marché. »

Autoportrait de l’auteur en coureur de fond sur:  BabelioLivraddict  – Goodreads

Publicités

4 réflexions au sujet de « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond »

    1. Alors ce n’est pas vraiment un roman mais ça se lit tout aussi facilement et c’est surtout fascinant de voir comment Murakami voit cette pratique et comment elle dicte tout le reste de sa vie avec l’écriture. C’est un homme que je trouve assez incroyable.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s