Lectures

Sang-de-lune

004021611

Auteur: Charlotte Bousquet
Éditeur: Gulf Stream
Collection: Électrogène
320 pages
17 euros

La quatrième de couverture:

Alta. Une cité où les femmes sont soumises à l’autorité des fils-du-soleil. Gia, comme toutes les sang-de-lune, doit docilement se plier aux règles édictées par le conseil des Sept, sous peine de réclusion, ou pire, de mort. Impossible d’échapper au joug de cette société où règne la terreur. Pourtant, le jour où sa petite sœur Arienn découvre la carte d’un monde inconnu, les deux jeunes filles se prennent à rêver à une possible liberté. Mais ce rêve est bientôt menacé par l’annonce du mariage de Gia. Le temps presse, elles doivent fuir. Or, pour atteindre ce monde mystérieux qui cristallise leurs espoirs, toutes deux doivent traverser les Régions Libres, un territoire effrayant où cohabitent hordes barbares et créatures monstrueuses, issues de la matière même de l’obscurité.
Une dystopie lunaire, un entre-monde de cuivre et de ténèbres, peuplé d’ombres et de chimères.
Une réflexion profonde sur la liberté et sur la condition féminine.

 

Mon avis:

Étant très curieuse de la nouvelle collection Electogène de Gulf Stream qui a déjà dans son catalogue des plumes de renoms et titillée par mon côté féministe, je me suis lancée avec beaucoup d’attentes dans Sang-de-Lune de Charlotte Bousquet. Je l’ai commencé avec beaucoup d’enthousiasme et ça aurait pu être un coup de cœur si je n’avais pas mis la barre trop haut. Bien entendu ce fût quand même une excellente lecture et ça m’apprendra juste à être dans l’attente du coup de cœur. Laissez-moi vous expliquer pourquoi Sang-de-Lune est un très bon livre.

Tout d’abord nous retrouvons une Dystopie qui respecte beaucoup de codes du genre mais qui est loin de schémas formatés pour plaire au plus grand nombre. Sans renouveler le genre totalement, Charlotte Bousquet innove par certains sujets évoqués et surtout dans la façon dont elle les aborde. Très clairement l’auteure dénonce le patriarcat poussé à l’extrême à travers la servitude que subisse les sangs de lune (donc les personnes nées femmes) face aux fils du soleil (personnes nés hommes). Les femmes sont ici inférieures et interchangeables, elles peuvent être facilement exclues de la communauté ou condamnées à la lapidation si elles ne servent pas correctement les hommes, si elles sont non fertiles ou si elles se rebellent. On peut facilement comprendre pourquoi Arienn et Gia rêvent d’autres choses.

Charlotte Bousquet nous campe aussi des personnages avec des attirances amoureuses / sexuelles diverses qui s’éloignent de l’hétéro-centrisme sans en faire le sujet de son œuvre et j’ai vraiment apprécié cet aspect car il devrait en être ainsi si nous vivions dans un monde un peu plus tolérant. Dans le même sens elle ne décrit pas point par point ses personnages ce qui nous laisse un champ libre pour l’identification. L’auteure va dans le bon sens dans la représentation des individualités diverses sans pour autant empiéter sur la qualité du récit et de ses actions. Il n’en reste pas moins palpitant et les pages défilent facilement. Mon seul regret est que j’aurai aimé avoir encore plus de pages pour approfondir les questions sociétales. C’est bien écrit et Sang-de-lune donne envie de lire d’autres récit se déroulant dans cet univers.

Sang-de-lune sur:  BabelioLivraddict  – Goodreads

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Sang-de-lune »

  1. Ha, ce roman me fait envie pour les même raisons que tu as évoquées ! J’attends raisonnablement (c’est tout moi haha) qu’on le reçoive à la médiathèque pour ça.

    Ton avis me conforte d’ailleurs dans cette envie : j’en ai un peu marre des dystopies où « c’est toujours la même chose », sans oublier le traditionnel triangle amoureux dont on se passerait bien…!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bien d’être raisonnable! 🙂 J’ai enfin mon abonnement aux bibliothèques de Lyon et je commence le boulot dans ma nouvelle médiathèque mardi donc les achats devraient fortement diminuer ici aussi. Raaa le fameux triangle amoureux, j’espère que les auteurs commencent à se rendre compte que ça en gonfle plus d’un.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s