Lectures

Sarcelles Dakar

sarcelles-dakar_couv

Auteur: Insa Sané
Editeur: Sarbacane
Collection: exprim’
187 pages
15 euros
roman dès 14 ans

La quatrième de couverture:

Emmerdes, petits flirts et combines foireuses: c’est le quotidien de Djiraël, entre Sarcelles et Gare du Nord.
N’empêche qu’il n’est pas très chaud pour partir au Sénégal, son pays natal, avec la  » mater » et le reste de la famille. Ce sera pourtant l’occasion, pour ce  » Francenabé entre deux mondes « , de basculer dans l’imaginaire des contes africains… et de renouer avec son père.

Mon avis:

En farfouillant dans la bibliothèque de mon frère j’ai eu la surprise de tomber sur deux romans de Insa Sané publiés chez Sarbacane. Étonnée de voir des romans jeunesses sur ses étagères et appréciant la maison d’édition Sarbacane, je lui ai emprunté un de ces deux titres en me dirigeant vers Sarcelles Dakar.

Je ne connaissais pas Insa Sané, slameur, comédien et donc auteur, né à Dakar et ayant grandi à Sarcelles. Sarcelles Dakar est son premier roman publié et on sent dès le titre l’influence de sa vie dans son œuvre.

Dès le début nous sommes plongés dans le quotidien de Djiraël à Sarcelles. Celui ci se limite à jongler entre les filles et à commettre de petits larcins afin de gagner de l’argent pour payer ses vêtements de marques. Sa mère souhaite partir quelques jours au Sénégal avec toute la famille. Même si il n’est pas très enthousiaste à l’idée de quitter sa banlieue, c’est l’occasion pour Djiraël  de renouer avec son père et le pays de ses origines. Sans l’espérer, il ressortira transformé de ce voyage.

Autant vous le dire tout de suite je pensai aimer ce roman mais j’ai été très surprise d’aimer à ce point ma lecture sachant que je n’avais pas moi même sélectionné ce livre. La plume d’Insa Sané est assez exceptionnelle par sa facilité à passer entre deux styles différents qui évoquent les deux univers dans lesquels évoluent Djiraël. Le décalage entre la banlieue parisienne et l’Afrique passe aussi par l’écriture et pourtant cela se fait en toute légèreté. C’est là qu’on sent que l’auteur connait son sujet car c’est comme si les mots s’étaient couchés naturellement sur le papier. On ne tombe jamais dans le cliché dans Sarcelles Dakar, où seulement dans des clichés bien réels si l’on peut dire ça.

Ce roman c’est une quête initiatique, une chronique sociale, un conte africain, une histoire simple mais si bien racontée.

A présent j’ai très envie de découvrir d’autres oeuvres d’Insa Sané et ça tombe bien, il me semble que mon frère a un autre de ses romans dans sa bibliothèque.

Sarcelles Dakar sur:   BabelioLivraddict  – Goodreads

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s