Lectures

Orange

Couv_230707

Auteur: Ichigo Takano
Editeur: Akata
Genre: Josei manga
Série finie
5 tomes / ≅ 192 pages par tome
7,95 euros

La quatrième de couverture:

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…

 Couv_230708Couv_2375191507-1Couv_276863

Mon avis:

Pendant longtemps j’ai lu beaucoup de mangas, mais depuis quelques années j’avais laissé le shojo et le josei de côté au profit du seinen. Il faut dire que les œuvres de qualité à destination d’un public féminin ne sont pas les plus représentées en librairie, en France en tous cas. On peut le regretter mais il est parfois difficile de trouver des couvertures qui ne sont pas intégralement roses et dont les personnages n’ont pas des yeux faisant trois fois la taille de ceux du Chat Potté dans Shrek.

J’avais entendu beaucoup de bien de la série Orange, que ce soit par des libraires ou sur la blogosphère. Je me suis donc lancée avec beaucoup d’enthousiasme. J’ai tout d’abord été agréablement surprise par les illustrations qui sont claires, pas chargées et par le découpage des cases dynamique qui sert la narration. Ici pas d’étoiles dans les yeux et pas de papillons qui volent en permanence autour de l’héroïne, un petit vent de fraicheur en somme.

L’histoire, quant à elle, peut paraitre somme toute assez simple mais il s’agit surtout d’un prétexte pour parler de nombreux thèmes plus ou moins difficiles comme la dépression, la mort et le suicide, l’expression de ses sentiments, la peur de l’échec, les regrets, la culpabilité, la nostalgie, l’amitié, l’amour… C’est bien sûr par ces thèmes que ce manga peut être classer parmi les josei (à destination d’un public féminin à partir de 15 ans environ) plutôt que parmi les shojo car à priori les protagonistes sont encore au lycée et on ne découvre ni violence physique ni sexualité dans cette œuvre. J’ai aussi beaucoup apprécié l’utilisation du voyage dans le temps et donc de lire en fait un manga de science-fiction.

On pourra regretter cependant des personnages stéréotypés avec principalement un seul caractère dominant. Ce point empêche grandement l’attachement à ceux ci et on se sent proche de Naho uniquement car c’est son point de vue qu’on suit. Elle est l’archétype de la lycéenne japonaise timide et un peu nunuche. Cependant c’est elle qui évolue le plus pendant ces 5 tomes et encore une fois, les stéréotypes sont là aussi pour mettre en avant les thèmes abordés.

Je vous recommande donc de lire Orange, la série est courte et bien maîtrisée. Elle m’a réconciliée avec les romances dans les mangas et j’ai très envie de poursuivre ma découverte de nouveaux josei. Si vous en avez à conseiller je suis d’ailleurs preneuse! 😉

 

Orange sur:  BabelioLivraddict  – Goodreads

Publicités

4 réflexions au sujet de « Orange »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s